Product Idea

Lego Chess

I wanted to create a chess game because it is the best game ever invented. To master chess, you have to combine a kind of discipline that is normally associated with science and a creative freedom close to the inspiration of the artists. Chess is a game adored by engineers. Many studies have shown that failure is one of the most effective teaching tools. Children who undergo chess learning programs see their results progress in aptitude tests as critical as read reading comprehension and the ability to memorize overall. In fact, not only is chess playing an excellent educational tool, but it is also very fun. It is much easier to encourage children to play a game of chess than to do mathematical exercises, believe me! What is remarkable is that children learn to think while playing. They can not do otherwise! All the world's parents are gradually becoming aware that chess is an inexpensive and effective way to develop skills such as the ability to remain quiet and to concentrate, which can be directly transposed into the classroom. Chess can also be an inexhaustible source of pleasure.

Why a new LEGO chess game?

My idea is simple to create a chess game LEGO that is the most representative of the chess characters, which is intuitive and educational. I wanted to create a medieval game, with characters in armor with horses ... I also wanted a big chessboard so that it is great to be able to play there easily.

I really hope my idea will please you!

Characters :

The tower: it has the appearance of a tower, but not the dimensions of a castle! It is a little smaller and wider than the other figures, which helps to make it perceive as a heavy piece.
The madman: he has the appearance of a medieval archer on the rampart of a castle shooting arrows on a vulnerable enemy.
The lady: the lady took the sequel to the Indian vizier, who was the chief minister or councilor of the king. Originally a weak play, the lady was awarded her great power towards the end of the 15th century.
The king: it is not the most powerful piece of chess, but it is the most important.
The rider: as its form suggests, the rider derives from the cavalry of the armies of old. I find it convenient to picture to myself the horseman as a knight of the Middle Ages on his mount and pointing a spear. The spear can not go very far, but if the bad guys get too close, they have a good chance of being pierced. Curiously, if an enemy can avoid the spear and get even closer to the rider, the rider is defenseless.
The pawn: it can be represented by an infantryman holding a spear and a giant shield. The infantryman can attack only to the right or left of the shield, and not straight ahead. He needs the help of a companion.

 

Description française :

J’ai souhaité créer un jeu d’échecs car c’est le meilleur jeu jamais inventé. Pour maîtriser les échecs, vous devez combiner une sorte de discipline que l’on associe normalement aux sciences et une liberté créative proche de l’inspiration des artistes. Les échecs sont un jeu adoré par les ingénieurs. De nombreuses études ont démontré que les échecs font partie des outils d’enseignement les plus efficaces. Les enfants qui suivent des programmes d’apprentissage des échecs voient leurs résultats progresser dans les tests d’aptitude aussi critiques que la compréhension des textes lus et la faculté de mémorisation globale. En fait, non seulement le jeu d’échecs est un excellent outil pédagogique, mais il est aussi très amusant. Il est beaucoup plus facile d’inciter des enfants à faire une partie d’échecs qu’à faire des exercices mathématiques, croyez-moi ! Ce qui est remarquable, c’est que les enfants apprennent à penser tout en jouant. Ils ne peuvent pas faire autrement ! Tous les parents du monde prennent progressivement conscience du fait que le jeu d’échecs est un procédé peu coûteux et efficace pour développer des aptitudes telles que l’aptitude à rester tranquille et à se concentrer, qui sont directement transposables dans la salle de classe. Les échecs peuvent aussi représenter une source inépuisable de plaisir.

Pourquoi un nouveau jeu d’échecs LEGO ?

Mon idée est simple créer un jeu d’échecs LEGO qui soit le plus représentatif des personnages d’échecs, qui soit intuitif et pédagogique. Je souhaitais créer un jeu médiéval, avec des personnages en armure avec des chevaux… Je voulais également un grand échiquier afin qu’il soit grand pour pouvoir y jouer facilement.

J’espère vraiment que mon idée vous plaira !

Les personnages :

La tour : elle a bien l’apparence d’une tour, mais non les dimensions d’un château ! Elle est un peu plus petite et plus large que les autres figures, ce qui contribue à la faire percevoir comme une pièce lourde.

Le fou : il a l’apparence d’un archer médiéval sur le rempart d’un château tirant des flèches sur un ennemi vulnérable.

La dame : la dame a pris la suite du vizir indien qui était le principal ministre ou conseiller du roi. A l’origine une pièce faible, la dame s’est vue attribuer son grand pouvoir vers la fin du XVe siècle.

Le roi : il n’est pas la pièce la plus puissante du jeu d’échecs, mais c’est la plus importante.

Le cavalier : comme sa forme le suggère, le cavalier dérive de la cavalerie des armées d’autrefois. Je trouve commode de me représenter le cavalier comme un chevalier du Moyen Âge sur sa monture et pointant une lance. La lance ne peut aller bien loin, mais si les méchants s’approchent de trop près, ils ont de bonnes chances de se faire transpercer. Curieusement, si un ennemi peut éviter la lance et s’approcher encore plus près du cavalier, le cavalier est alors sans défense.

Le pion : on peut le représenter par un fantassin tenant une lance et un bouclier géant. Le fantassin ne peut attaquer qu’à droite ou à gauche du bouclier, et non droit devant lui. Il a besoin de l’aide d’un compagnon.